L’intérêt du parquet flottant

Vous le savez déjà sans doute que rien ne vaut le côté élégant et chaleureux du bois, notamment si vous voulez donner une petite d’authenticité à votre intérieur. Parmi les types de plancher en bois, le parquet flottant reste sans doute le plus facile à poser. Quid du parquet flottant

Qu’est-ce que le parquet flottant ?

Entrant dans la catégorie des revêtements de sol en bois, le parquet flottant regroupe tous les types de plancher qui ne nécessite ni d’être clouté, ni d’être fixé sur un support quelconque, notamment pour ce qui est de son installation. En effet, le parquet flottant est tout seulement assemblé les uns aux autres, par un système très judicieux de rainures, par l’intermédiaire de collage ou d’encliquetage. Il existe deux grands types de parquet flottant. Il y a tout d’abord la gamme de parquets flottants fabriqués à base de véritable bois, avec des essences de bois comme le chêne blanc, le châtaigner, le hêtre, le wengé ou encore l’acacia et le merisier. Par la suite, vous pouvez aussi opter pour de « faux » parquets flottants notamment quand celui-ci est en vinyle ou stratifié. Pour ce qui est du prix, le parquet flottant en bois, particulièrement massif coûte bien sûr plus cher que le stratifié.

Les avantages des parquets flottants

Si le parquet flottant suscite autant l’engouement des propriétaires de maison, c’est parce que celui-ci présente de nombreux avantages. Son premier atout est sans conteste sa grande facilité de pose. Par ailleurs, le parquet flottant est aussi une très bonne alternative aux planchers en bois, puisque celui-ci est raisonnablement abordable, par rapport aux autres types de parquets, même pour les parquets flottants en bois massif. Qui plus est, si vous êtes un peu bricoleur, vous n’avez pas besoin de payer un professionnel pour assurer l’installation du parquet flottant. Une économie conséquente sur la main d’œuvre que vous apprécierez sûrement. Mais l’autre avantage du parquet flottant, c’est aussi l’adaptabilité de cette matière avec toutes les pièces de la maison. Chambres à coucher, hall d’entrée, salle à manger ou encore salle de jeux adopteront sans sourciller le parquet flottant.

Comment réussir la pose ?

Si beaucoup de personnes optent pour le parquet flottant, c’est parce qu’elles peuvent prendre en charge elle-même son installation. Attention cependant, pour que la pose parquet flottant soit réussie, il y a quelques règles de conduite à respecter. Avant de commencer la pose parquet flottant à proprement parler, commencer d’abord à bien nettoyer la surface, puis vérifier bien si celui-ci est bien celui-ci soit bien plane et de même niveau sur son ensemble. Par la suite, couvrez la surface d’une bâche en plastique, pour absorber ainsi l’humidité de la pièce. La pose parquet flottant peut-être assimilé une un puzzle de grandeur nature, prenez donc bien soin à bien emboîter les pièces entre elles, en respectant leur sens de pose. Une petite astuce lors de la pose parquet flottant, laissez toujours une petite espace entre les rangs de parquets flottants pour permettre à la matière de se contracter.